des Gaillards des Terres Froides

des Gaillards des Terres Froides Berger de Beauce

Berger de Beauce

AUREVOIR URION



des Gaillards des Terres Froides - Aurevoir URION



C’est ce 22 juin 2003,  que 10 bébés bien colorés à l’image de leur papa Platoon des Assiers et de leur maman Rumba de la plaine d’astrée ont décidé de pointer leurs nez.

Notre deuxième portée vient de voir le jour, une petite femelle est gardée pour notre tout jeune élevage et c’est ainsi que Ungie intègre notre famille beauceronne.

Dans cette fratrie, un chiot magnifique, costaud, à la superbe tête, prend régulièrement le contrôle de ses frères et sœurs , un chiot dominant comme jamais vu à cet âge, un petit bout qui porte un collier vert foncé. Un petit grognon qui ne veut en faire qu’à sa tête à moins de 5 semaines.

Un bébé que l’on aimerait bien gardé mais déjà une femelle de prévue sur cette portée, il faut être raisonnable et se résigner.

Le beau bébé s’en va dans sa nouvelle famille…Mais le destin souvent farceur... n’a pas encore dit son dernier mot !

C’est par un après midi lors d’une visite autour d’un café que ses propriétaires nous apprennent à notre grande stupéfaction qu’ils ne peuvent pas garder Urion, car tel est son nom et qu’ils nous proposent alors de le récupérer. Il a tout juste 3 mois et demi.

Le beau chiot au collier vert foncé reprend donc la route vers sa première maison, pour y retrouver sa maman Rumba, sa sœur Ungie ainsi que notre mâle Rocco.

Urion va alors se prendre d’attachement invétéré pour son maître Jean Michel, mais devrait-on dire plutôt son meilleur ami, un attachement sans limite.

Urion n’avait pas de demi mesure, il était le chien parfait qui lui correspondait, le chien tant attendu. Une complicité de tous les instants. Une fidélité à toutes épreuves.

Une chance d’avoir pu faire naître un tel chien, dès nos débuts dans l’élevage. Un seul regret ne pas avoir pu garder sur sa descendance.

Durant ces presque 13 années il aura montré qu’il était mieux qu’un beau et bon beauceron.

Un fabuleux chien, beau certes, qui rentre vite sur les classements des expositions, sportif qui pratique un temps le mordant,  et comme sa mère dont il a tiré toutes les qualités, un gardien hors pair de sa maison, un chien sur qui on peut compter. Un compagnon sûr, un grand chien.

Un compagnon pas toujours facile, un dominant dans l’âme, mais un chien d’une qualité exceptionnelle, de part son endurance, sa vivacité et ses réactions intuitives au quotidien.

Ainsi fut la vie heureuse d’Urion au coté de sa famille qui s’agrandira ensuite avec l’arrivée de Che puis de Guess, celle qui quelques années plus tard deviendra sa meilleure compagne de jeu. Celle à qui il va aussi surement beaucoup manquer. Le même tempérament fougueux, le même esprit de dominance, le même goût du jeu.

Urion qui savait « parler » aux chiots de toutes nos portées, pour les éduquer, qui donnait les codes canins indispensables quelquefois mieux qu’une mère,

Urion toujours beau à 10 ans, à 11 ans, à 12 ans sans un poil blanc,

Urion le papa de beaux beaucerons, bien classés en travail et en expositions de beauté,

Urion qui vient de nous quitter ce 18 avril 2016 à 12 ans et presque 10 mois.

Urion qui laisse sa « famille » dans la peine,  Urion que nous n’oublierons jamais.

Comme dit le proverbe,

« tout ce qui est gravé sur un parchemin, reste gravé dans nos mémoires et dans nos cœurs » alors Reposes en paix petit lapin,

So long Urion ….

  1461359644-12-fr-0f753d6b7acbad5d41d0c4e137258703.jpg

URION DES GAILLARDS DES TERRES FROIDES

22/6/2003 - 18/04/2016

 

heartheart

1461250963-urion.jpg